02/11/2007

ADIEU JOLIE PETSERIKA ET BON VOYAGE MON BEBE


TOUJOURS DANS LES POSTS EN RETARD
CELUI-CI EST DU 
19 SEPTEMBRE 07

Comme mimi et les autres, tu nous as quittés, nous le savions depuis le début tu auras vecu 7mois...  

Depuis sa naissance Pétsérika a été rejetée de sa maman Litsa et de ses frères et sœurs.
(
Née le 6 avril 07, des 12 chiots de Litsa et Trucky)
C'est la loi de la nature, certains sont nés pour mourir, il n'est pas rare de voir une femelle mettre bas, et tués certains de ses petits, ou alors elle les abandonne tout simplement, dès le premier jour, ce qui fût le cas pour Pétsérika.

Nous avons fait tout notre possible, mais on ne peut pas détourner l'instinct d'une femelle, rare sont les fois ou elle se trompe !

Elle était seule, toujours seule, mordue par les autres, ce qui n'a pas duré puisque que très rapidement nous l'avons mise chez nous, elle ne sortait que pour ses besoins ou avec moi, toujours derrière moi bien collée à moi, pour se protéger des autres.

Elle a pris quelques grammes depuis sa naissance, alors que les autres en prenaient à vue d'œil ! Et pourtant elle ne mangeait aucune croquette ou conserve, je cuisinais tous les jours, pour qu'elle mange le meilleur, sachant qu'elle nous quitterait d'un jour à l'autre.

Socrate l'aimait beaucoup et ils mangeaient ensemble tous les soirs, elle le savait et l'attendait !

Moi aussi je l'ai aimé très fort, mais moi c'est différent j'ai grandi avec des animaux, donc tous mes animaux, sont mes bébés je n'ai aucune préférence, mon amour pour eux est égale et chaque perte est un drame !

Mais Socrate à connu l'amour des ‘animaux à la maison' avec moi, avant il pensait comme beaucoup de Grec, qu'un chien n'est qu'un chien de garde, son territoire est sa niche, deux gamelles, une d'eau et une de nourriture ! Voila en quoi se résumait sa relation avec un chien avant notre rencontre, ne pas caresser, ne pas lui parler c'est un chien ET encore moins le faire rentrer à la maison !!!!

Maintenant, Socrate à beaucoup évoluer, développer des sentiments cachés en lui, comme une boite dont personne ne lui avait dit que cette boite existe à l'intérieur de chacun de nous et qu'il suffit de l'ouvrir pour découvrir toute ces beaux sentiments d'aimer, de donner, de protéger et de ressentir pour les animaux.
Je suis très heureuse de l'avoir aidé à l'ouvrir,

Beaucoup d'Européens sont loin de penser que des pays comme la Grèce (berceau de l'histoire, de la mythologie racontant un grand nombre de ses légendes avec des animaux, leurs magasins touristiques remplis de ces calendriers de chat.) Sont indifférents pour nos amis les animaux.

Il ne faut pas juger trop vite, avant je me disputais très souvent avec ces personnes qui n'aimaient pas à ma façon, mais au fil du temps je me suis aperçue qu'une personne qui peux jeter une pierre sur un chien de rue, peut-être une personne qui travail pour nourrir des pauvres. Alors il faut se mettre dans leur contexte pour essayer de comprendre le pourquoi du comment. Lorsqu'un enfant à grandi avec ces phrases ‘touche pas, il est sale' ‘touche pas, il est malade et tu vas l'être' ‘touche pas, il est méchant'  ‘touche pas, il va te mordre' etc...
J'ai du faire un travail sur moi-même pour essayer dans comprendre un petit nombre, je dis bien un petit nombre.
Car l'enfant qui jette une pierre parce qu'il a vu un grand le faire, il ne fait que mimer, alors qu'un adulte le fait avec conscience et méchanceté, ce qui est inexcusable.

Bref tous ça pour vous dire que je suis fière de mon Socrate, maintenant c'est lui qui fait la plupart des piqûres, comme il se lève le premier à 6 :30, si il voit un chien qui ne va pas bien, ou a un comportement bizarre, il est le premier à courir les pharmacies pour sauver ou soigner le chien.

Je le surprend même de la cuisine, à jouer comme un gosse avec un de nos toutous dans le salon imitant même le chien dans ses mouvements, dès fois il m'appelle, avec ce sentiment de fierté qu'on la lumière des yeux des enfants, pour me dire
-‘regarde il est venu se coucher contre moi, tout seul sans que je lui demande'. 
Ces dernières années, il me surprends à me dire, ‘prépares des sacs et des gants, j'ai trouvé un endroit avec du poison, il faut ramasser avant qu'un chien ou chat le mange.' Même si l'endroit est loin de notre maison !

Et là, Pétsérika aura été une grande douleur pour lui, la découverte intérieur de souffrir pour un animal comme on souffre pour la perte d'un être humain, même si il était préparé comme moi à cette fin à été dur.

Vous voyez, même si D.ieu ne veux pas me donner d'enfant, j'aurai non seulement sauver des animaux mais, j'aurai aussi transmis l'amour des bêtes à un homme comme on le fait pour son enfant dans son éducation et maintenant je peux dire qu'il a de qui tenir à ce niveau là !

Petite Pétsérika merci d'avoir participer à cette éducation, nous avons tous un rôle, une mission sur cette terre quelque soit la durée de vie ici bas. 
Bon voyage ma pétsérika et rejoins notre demeure ou ceux qui t'attendent ont reçu ce même regard d'amour qu'est le nôtre.

petserika aout 07

petserika aout 07


petserika aout 07

petserika aout 07

petserika aout 07


Cadeau reçu à minuit par H20

Un grand merci à toi mon amie, merci pour nes fifilles !
Henriette mon amie etait là cet été en vacances chez
nous, elle a connu les 2 petites....
Merci pour cette jolie carte, je sais qu'elle vient du fond
de ton coeur...

Socrate et francesca


kdo H2o pour mimi et petserika

11:06 Écrit par Adespota dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : vos kdo, h2o, ils nous ont quittes, chien |  Facebook |

Commentaires

Bel hommage rendu à Pétsérika. Et très bien raconté notre "amour" des animaux. passes une bonne journée

Écrit par : Nad | 02/11/2007

Répondre à ce commentaire

pauvre petit bout,tellement belle,qu'elle repose en paix.Ton texte est vraiment très bien écrit,j'ai moi mçeme une très belle histoire pour dire que les mentalités peuvent changer,il y a une vingtaine d'années,en rentrant du boulot un soir je vois sur la route un chat qui venait de se faire renverser,il était encore vivant et comme il n'y avait qu'une ferme dans les environs,je ramasse le chat et vais voir le fermier qui était dans son étable,oui c'est bien un des chats de la ferme me dit-il ,c'est pas grave,vous pouvez le déposer par terre,mais vous n'allez pas chez le vété. lui dis-je? madame me dit-il ,une vache on paie pour la soigner parce qu'elle nous rapporte,mais un chat,ça na rapporte rien et il y en a plein ,s'il doit survivre il le fera tout seul...
j'étais horrifiée,je ne comprenais pas sa réaction,mais si vous voulez vraiment le soigner vous pouvez le prendre me dit-il,évidement je n'ai pas hésité une seconde,fracture du bassin et de la machoire,elle est restée enfermée dans le bureau pendant 2 mois pour la traiter,je la nourrissais a la seringue,le vété.était très pessimiste,mais elle s'en est sortie,le fermier ma l'a laissée sans un merci et elle a coulé des jours heureux a la maison,aujourd'hui grisou nous a quitté il y a quelques années,mais a été heureuse.
Et quelle ne fut pas ma surprise il y a quelques mois de revoir ce même fermier devenu un vieux monsieur aujourd'hui,il cherchait un de ses chats qui avait disparu,je n'en revenait pas,comme quoi les gens peuvent changer.
Merci pour ton intérêt pour les chiens napolitains,ceux que j'ai vu avaient l'air bien nourris et heureux de leur vie de chien libre,mais...
Bon week-end

Écrit par : vanillettechat | 02/11/2007

Répondre à ce commentaire

Superbe histoire pour ton Socrate il a tout compris
grâce à toi et aux petites boules de poils
qui gravitent autour de vous... le bonheur
à nous non plus la vie ne nous a pas fait
de cadeaux de pouvoir donner la vie...
les animaux ont pris toute la place dans
nos coeurs maintenant ce sont nos BB
que cette petite Pétsérika repose en paix
mille bisous à distribuer à toute la famille

Écrit par : Tchânou | 02/11/2007

Répondre à ce commentaire

Je repasse et je vois que tu as rajouté une si belle carte
pour tes petits anges... je voulais te féliciter
pour ces belles paroles qui nous réjouissent
le coeur en lisant ce texte sur la carte bizzz

Écrit par : Tchânou | 03/11/2007

Répondre à ce commentaire

un seul mot me vient tu es merveilleuse et c'est sincère , quelle joie de te lire même si un peu de tristesse , la petite petserika est au paradis avec ses amis , je sais que c'est très dur de perdre un compagnon . tu fais tant pour eux tu es formidable . je traine encore une sale bronchite qui doit trop tenir a moi lollll, mais quelle importance , ces animaux en souffrance sont bien plus importants et la colère ça fait oublier une petite fatigue dérisoire . bisous a toi , passe un très doux dimanche . yepa

Écrit par : yepa | 04/11/2007

Répondre à ce commentaire

Je ne suis jamais d'un grand secour dans ces cas-là, Tchânou le sait bien! Cest comme si c'était un de mes bébé qui et parti! Comme je te comprends, ça doit être très dur pour toi! Les mots ne servent pas à grand chose face à la tristesse de perdre un animal qu'on aime comme un enfant! Courage, c'est vrai que, mgnon comme il l'était, c'est certain qu'il est au paradis des chiens et qu'il veille sur toi!

Écrit par : tichat | 05/11/2007

Répondre à ce commentaire

je suis émue aux larmes de te lire..vraie qu'elle était vriament très belle la mère a certainement sentie qu'il y avait un souccis la nature est ainssi faite heureusement que les hommes se battent pour les enfants qui naissentou trop tôt ou maledes .....sinon beaucoup de nous n'auraient de chances d'avoir un enfant (je penses à mon christophe né à 27 semaines 585 gr) !!! c'est beau s'essayer de comprendre il est vrai que l'on croit ce que l'on nous dit enfant donc parfois en étant adulte il devient difficile de "redresser le tir"....j'aurais bien du mal d'envisager ma vie sans un animal avec moi et j'espère qu'il en sera de même pour mon fils ....plein de câlins et de doudouces à la tribu des 4 pattes amitiés ln

Écrit par : ln | 05/11/2007

Répondre à ce commentaire

bonsoir
merci pour ton passage sur mon blog et je viens de découvir le votre il est très beau et bien fait
A bientôt
Evelyne

Écrit par : Evelyne | 05/11/2007

Répondre à ce commentaire

Elle est belle ton histoire, mais triste de coeur, j'essaie de me mettre à ta place, mais je crois que j'aurais dur, je ne supporte pas la souffrance des animaux. Je me demande des fois comment j'ai su résister pendant 32 ans face à la souffrance humaine dans mon métier et la je l'ai pourtant supporté. Je crois que c'est parce que je sais qu'un animal est tellement sincère et fidèle, il reste toujours un compagnon dans la vie, quoi qu'il arrive. Je suis vraiment triste pour votre Pétsérika, mais vous lui avez donné ce qui lui aurait manqué le plus dans sa courte vie, la tendresse et l'amour. Gros bisous, Charly

Écrit par : Le Poilu | 06/11/2007

Répondre à ce commentaire

Ma tout douce amie,
Pétsérika s'est endormie, mais elle vous a connu, elle a été aimée, la nature fait des choix que nous devons respecter, même si l'abscence nous semble injuste.
Je suis un peu prise par le temps cette semaine et je n'ai pu passer plus tôt.
Plein de bisous du jardin et à tout bientôt

Écrit par : nanny | 07/11/2007

Répondre à ce commentaire

bon voyage Pétsérika je ne passe pas souvent, je m'en excuse. mais tu sais que je pense à vous. je suis avec toi pour ce mauvais moment que tu passes. il reste à tes petits, de là-haut, tout le bonheur que tu leur a apporté par ton amour et ton attention quotidienne.
nous vous embrassons tous

Écrit par : Mary | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

Socrate à changer..... Bonjour Francesca
Les personnes qui aiment les animaux forcément ai me leurs semblables et les personnes qui font aimer les animaux sont tout simplement formidables.
Gros bisous à vous tous Marcel

Écrit par : Marcel | 10/11/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.