25/02/2006

KOS et son douloureux passé


asklipieion

   L'île fut habitée dès les temps préhistoriques. Initialement colonisée par les Kares, par la suite elle a accueilli les Doriens de l'Argolide au 7e- 6e siècle avant J.C.        

En 500 avant J.C, elle fut conquise par les Perses, dont elle fut libérée en
479 avant J.C et est devenue membre de l'alliance Athénienne. Elle a connu un grand développement en 40 avant J.C et principalement après la fondation de la nouvelle ville de Kos (366 avant J.C) à la côte nord-est de l'île, à l'emplacement de sa capitale actuelle. C'est à Kos, que le père de la médecine est né, Hippocrate (460 - 357 avant J.C), suite au décès duquel l'Asclépion fut ratifié dans l'île. Elle fut conquise par Alexandre le Grand en 336 avant J.C.        

A l'époque de l'Empire Romain, l'île était en décadence, mais a connu un
nouvel essor à l'époque byzantine. Elle fut pillée par les Sarrasins (IIe siècle), est passée aux Génevois et aux Vénitiens et puis  A l’époque des chevaliers en 1315 après J.C Kos fut occupée par les Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem sous le commandement du Grand << Maistro >>de l’Ordre : Foulques de Villaret >>. La souveraineté des Chevaliers régna pendant 218 ans .       

Vers 1464 après J.C les Turcs tentérent de s’emparer de l’île avec une
armée forte de 18000 guerriers et 146 bateaux.Mais l’opposition des habitants et des quelques chevaliers obligèrent l’amiral Turc Ramsa à quitter l’île. La même année, les Turcs essayérent une nouvelle irruption sans succés et en 1492, ils attaquèrent le Château de l’adversaire où ils récoltérent un mince succés local.        

En 1523 après J.C, le Sultan Suleyman régna sur Rhodes, après un long
siège et une défense héroique des habitants de l’île occupa également Kos . Les Chevaliers parvirent à un accord avec le Sultan Suleyman et partirent emportant avec eux beaucoup de leurs biens ; ils quittérent également Rhodes et ses habitants les laissant aux mains du Sultan ensanglanté.

Pendant l’occupation turque qui duras 390 ans, la population éprouva la
plus douloureuse de toutes les oppréssions qu’elle subit tout au long de son l’histoire, oppressions faites de dégradations et le plus souvent de massacres. Les abominables massacres anéantirent le peuple. Beaucoup y trouvérent une mort martyre afin de sauver leur Foi et leur Patriotisme.      

En 1603 après J.C, les Chevaliers tentèrent de réoccuper l’île
mais ils n’y
arrivérent pas. Ils la pillèrent et prirent avec eux 260 femmes qu’ils vendirent aux marchés des esclaves en Tunisie.       

Le 7 mai 1912, l’Italie débarqua en force et occupa l’île. A la suite de
cette occupation, on déclarera qu’elle était venue en tant que force libératrice. Les cloches sonnérent joyeusement et le peuple considéra les Italiens commes des frères du peuple chrétien. Le 20 Décembre de la même année le peuple tout entier de Kos, avec en tête le souverain et les anciens, se rassemblérent et approuvérent un décret qui fût envoyé aux grandes puissances par les ambassades. Ce décret exprimait leur refus de toute idée les ramenant vers le joug turc. Ils observèrent que pour une centaine d’années, les habitants de Kos gardaient leur Héllénisme florissant et demandaient à s’unir à leur mère la Gréce.
La déclaration de l’Italie ne fût pas vraiment acceptée et les autres grandes
puissances ne purent ou ne voulurent pas imposer une équitable solution. Ainsi Kos avec les autres îles du Dodécanèse (12-dodéka)  furent privées pendant plusieurs années de leur liberté. L’état fasciste qui régnait en Italie, opprima la population grecque des iles. Il ferma beaucoup d’écoles grecques, imposa l’Italien, obligea les agriculteurs à devenir des ouvriers et établit dans leurs propriétés les émigrés italiens.

Pendant la 2ème guerre mondiale et après la chute de l’Italie en 1943, l’île fut occupée par les Allemands qui après leur défaite, furent obligés de laisser le Dodécanèse entre les mains des alliès.

Le 9 mai 1945, elle passe aux mains des Anglais.

Le *7 mars 1948, s’éleva le DRAPEAU GREC. Les longues années de lutte des habitants de Kos pour leur liberté et leur union avec leur mère << la Grèce >>, union tant souhaitée, prirent fin.          
 * fête de la Libération
de la Dodécanèse célébré chaque année.

          




LA SIGNIFICATION DU
DRAPEAU HELLENIQUE
Le drapeau Grec est constitué de 9 lignes, qui représente
les 9 syllabes de la phrase :

**ELEYTHERIA H' THANATOS

**( à lire: élèfthéria i thanatosse)
Littéralement - liberté ou mort -

 
PS : Les Grecs sont de Nationalité Héllénique:
        Un héllinasse
          Une héllinida

 Il faut noter également que l'île de Kos a subi de graves seismes
destructeurs en 142, 469, 554 et 1933.

l avenue finikon  palm trees road

L'avenue’’ Finikon ‘’des palmiers’’

Au fond le pont du château et sur la droite la

Place du platane et la Mosquée  

hippocrates tree
  
                       

l'arbre d'Hippocrate

   
La ville de Kos impressionne tout de suite avec ses routes larges,

littéralement "étouffant" dans la verdure, les plantations riches de palmiers,

pins, cyprès, jasmins et autres.    

     Le plan urbain est bien étudié, le coeur et l'entourage est riche en lieux

archéologiques, les rues sont planes et c'est pourquoi, c'est une ville idéale

pour se promener et faire du vélo (elle est considérée comme la ville des

cyclistes).    

     Il y a une grande variété de magasins modernes, de magasins

touristiques, de bars, pubs, cafétérias et restaurants. Il y a un grand nombre

d'hôtels et d'appartements meublés dans la ville et en dehors de celle-ci. On

y touve aussi des banques, des postes, des cabines téléphoniques et les

services publics habituels. Le mélange des vieilles ruines, des batiments de

la période italienne, des églises byzantines, des minarets et de l'architecture

moderne donne à la ville un cachet tout à fait original sans pour autant

choquer l'oeil du visiteur.

     Son port est très pittoresque et accueille de nombreux bateaux de

plaisance, des yachts et des bateaux de pêche traditionnels.

    

     A une petite distance de la ville, dans la région nord-ouest à Lambi et

dans la région sud-est à Psalidi, il y a des plages organisées avec des

parasols et des sports de mer.

     Dans la région de Psalidi, on trouve également le seul camping de l'île.


poste de police
Le palais du Gouverneur aujourd’hui
devenu le poste de
police
  Forteresse des Chevaliers de l'Ordre de Lambi St-Jean 

Commentaires

magnifique blog Cette façon de vouloir partager tes souvenirs
cette façon de présenter tes animaux et ton pays
j'aime tout chez toi sur ce blog et dans la vie tu es une fille super
Francesca nous avons tellement de choses en commun
merci d'être mon amie je t'embrasse bein fort

Écrit par : Tchânou | 26/03/2006

Répondre à ce commentaire

ELEFTERiA
````````````````````
et pas: Ele-i- teré-i-a.
Prononcez grec
et pas n' importe quoi!

Écrit par : Klinossophistis | 12/03/2013

Répondre à ce commentaire

Mallon den blepeis kala , giati ego ti egrapsa ... !!!!!!

Écrit par : Adespota | 11/09/2013

Les commentaires sont fermés.